Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:06

 

art-issime.jpg

Quelques artistes exposant au 2e Festival international d'aquarelle de Gaillon

 manifestent leur enthousiasme pour "Art'issime" (29 mai 2011)

par les amis d'Artissime

 

 

la-boutique-et-art-issime.jpg

Les fondateurs de cette belle manifestation et leur association artistique, l’ADAGGE*,

peuvent aujourd’hui être satisfaits. Pendant neuf belles journées, du 28 mai au 5 juin 2011, la deuxième édition d’Aquarell’Eure a mis en effervescence la petite cité normande de Gaillon, ses maisons à colombages et ses huit mille âmes. Effervescence artistique, il va sans dire, due aux cinq beaux lieux d’exposition mis à la disposition des artistes par la municipalité et par des commerçants. Le verdoyant parc du château, la salle du conseil municipal de la mairie de Gaillon et même le presbytère avaient été réservés pour accueillir les démos et les stages dirigés par tous ces aquarellistes chevronnés, au grand ravissement de nombreux visiteurs.

La maison des associations, quant à elle, fut animée avec compétence par tous ces bénévoles, dont le sens de l’accueil est à souligner. Cette année, les salons international et régional regroupaient, d’une part, 22 artistes professionnels français et étrangers et, d’autre part, 14 artistes des départements normands, tous sélectionnés sur dossier. Les œuvres présentées au public furent d’un haut niveau de qualité. « L’ADAGGE est aujourd’hui une association forte de 45 membres », nous rappelle avec fierté Louis Aubert, son président. Ce Normand presque timide, originaire de Saint-Loup dans la Manche, partage son temps entre sa famille, ses responsabilités professionnelles et culturelles et l’exercice de son mandat de conseiller municipal à la mairie de Gaillon. En 2006, il pratique déjà l’aquarelle et a des idées

pour sa commune. Et de nous expliquer comment, avec son complice et ami Pascal Templier, artisan encadreur d’art à Gaillon, ils ont finalement décidé de créer, « en mars 2009 », une

association afin de promouvoir les arts graphiques sur Gaillon et la région, en organisant des manifestations culturelles destinées à « faire découvrir au public les différentes formes d’art

graphique », mais aussi de « permettre des rencontres entre amateurs et artistes chevronnés ». Son originalité ? Point d’invité (e) d’honneur, car « la seule invitée d’honneur qui vaille,

c’est l’aquarelle », ainsi que le rappellent les organisateurs. En revanche, chaque artiste exposant peut … s’exposer, dans une ou plusieurs démonstrations publiques, voire en animant

un stage. Une façon comme une autre de remettre son savoir et son talent en question face à d’autres artistes et au public qui n’oublie jamais de poser des questions in vivo. Un an plus tard, en mai 2010, le Festival international Aquarell’Eure était lancé. Et ce fut un succès.

Loin d’offrir des médailles multimatières, des diplômes en tout genre qui, certes, peuvent encourager des artistes débutants, Aquarell’Eure se préoccupe d’abord de devenir progressivement un lieu d’excellence voué à l’aquarelle. Le pari est encore réussi cette année. Dès lors, d’une boucle à l’autre de la Seine, après les Andelys et Giverny pour l’huile, Gaillon s’impose et devient le lieu incontournable de l’aquarelle pour tout le Nord- Ouest de la France.

Pages réalisées par la Rédaction

* Association pour la Diffusion des Arts

Graphiques sur Gaillon et ses Environs

Nous avons donc rencontré six artistes dans le cadre d’Aquarell’Eure, nous

vous livrons ici quelques paroles d’aquarellistes sur leur ressenti personnel

face à cet art pictural fait d’émotion, de défis et finalement de passion.

 

« Chaque fois, au début d’un travail, il faut choisir entre la magie des fondus et des effets

sans limites, ou opter pour l’énergie d’un coup de pinceau ample, modulé ou nerveux et

expressif. Chaque fois, on se sent l’instrument vibrant de ce qui s’opère sous nos yeux. La

peinture à l’aquarelle est devenue d’emblée l’au-delà du dessin que je cherchais dans la

couleur, interrogeant la lumière des formes et esquissant les volumes dans l‘eau. »

 

Jocelyne CHAUVEAU

Dansent les arbres, aquarelle et encre, 50 x 65

Jocelyne CHAUVEAU

jocelyne-chauveau--danse-les-arbres.jpg
 

« L’eau, parce que c’est d’elle qu’il s’agit, peut être terrifiante, apaisante, elle vaut son pesant de grâce et de transparence, elle est magique, transporte le peintre, transforme celui ou celle qui sait s’en faire complice. Sans respect,

humilité, complicité et travail, l’aquarelliste n’est rien devant elle. L’aquarelle est pour moi le meilleur moyen d’expression après les mots.

  

Ghislaine MOLLET

DILEMME

« Je suggère atmosphères et émotions en me     

 

concentrant sur l’essentiel. Je travaille plutôt

 

dans l’humide et la spontanéité. L’exécution

vient après une longue méditation ; ma façon

de peindre ne me laisse pas le temps de réfléchir

au moment où je pose la couleur : à ce

moment-là, je ne pense plus technique, même

si elle est là, sous-jacente et primordiale. J’agis

d’instinct, ce qui me permet de me concentrer

sur ce que je veux exprimer. »

 

 

 

 

Muriel BUTHIER-CHARTRAIN

11-Se tenir là, écouter, ressentir...N°2- Aquarelle 2010

Muriel BUTHIER-CHARTRAIN

Se tenir là, écouter, ressentir...,

Véronique LE FORESTIER


 

 

« L’eau permet l’improvisation, les surprises,

la créativité ; on obtient avec quelques couleurs  une ambiance, des lumières magiques, des flous…elle n’obéit pas toujours ! Il est préférable

d’être joueur et même bon joueur car les

échecs sont possibles ! Finalement, je dirai

que je joue plutôt que je ne peins … comme

dans une partie de cache-cache où mon coeur,

d’un coup, se met à battre. »

 

Veronique-LEFORESTIER--Surprise--aquarelle.jpg Véronique LE FORESTIER

 

 

 

 

 

 

Quel enchantement ! »  

 

… celui de l’eau et des pigments : découvrir, 

observer, comprendre et se laisser apprivoiser.

 

Celui des contrastes et des formes : explorer un

sujet par la complémentarité des tons ou l’apport  

d’éléments géométriques, plus ou moins

dynamiques, en fonction des effets désirés.

Celui de l’émotion humaine, en conjuguant

précision et abstraction figurative. »

« L’aquarelle ? Une invitation au voyage

Catherine DE RYCK 

Catherine-DE-RYCK--Prete-moi-ta-main.jpg 

Catherine DE RYCK 

   

 

 

 

Nicole ZEIMET

 

« Ma technique consiste le plus souvent à

opérer sans dessin, ou juste quelques traits et

beaucoup d’eau. C’est alors le réel affrontement   

pour jouer du négatif/positif et parvenir

à traduire ma vision du réel. Mon maître mot

reste liberté. L’aquarelle est la technique par

excellence où il faut tout maîtriser pour créer

l’illusion de la facilité. »

 

Nicole ZEIMET MATEOS

Nicole ZEIMET

   

  La-une-1-.jpg

 

pour toutes informations concernant le magazine Art' Issime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:35

Accueil > Autres Actus - Gaillon

La sélection dévoilée

Publié le mercredi 23 mars 2011 à 08H00

GAILLON.La seconde édition du festival « Aquerell'Eure » se déroulera du 28 mai au 5 juin.

photo-1---Copie.jpg

 

Les bénévoles de l'association préparent au mieux le festival

 

C'est une équipe de choc de l'association Adagge (Association pour la diffusion des arts graphiques à Gaillon et ses environs) qui se mobilise pour la mise en place de la seconde édition de cette manifestation exclusivement dédiée à l'aquarelle. Pour cette 2e année consécutive, les aquarellistes ont à nouveau répondu présent.
« Notre comité de sélection s'est réuni afin de choisir les candidats qui exposeront cette année. Il n'est jamais facile de faire des choix à partir de quelques photos et d'un texte court, de cerner la personnalité de l'artiste. La finalité étant de proposer des expositions de haut niveau alliant maîtrise technique et diversité artistique », explique le président Louis Aubert. Les bénévoles d'Adagge ont peaufiné l'organisation.

Trente-six artistes
Vingt-deux candidats ont été retenus pour le Salon international : un Algérien avec des aquarelles de facture classique et une technique novatrice de mélange « aquarelle/sable », cinq Belges de renommée internationale, dont Catherine De Ryck sélectionnée pour la biennale de Shangaï 2010 et onze Français dont trois de la Société française d'aquarelle. Une candidate de Côte d'Ivoire n'a pas pu être retenue car son dossier est arrivée trop tardivement.
« Ces candidatures qui nous viennent de pays où nous n'aurions jamais envisagé d'en recevoir sont autant de satisfactions… et encourageantes pour les années à venir », poursuit Louis Aubert.
Le Salon régional sera composé de quatorze artistes : quatre aquarellistes de l'Eure dont une Gaillonaise (Anne Lecompt) et un Courcellois (Christian Xerri), quatre du Calvados, trois de l'Orne et trois de Seine-Maritime.
Une réunion a été organisée concernant la logistique (signalétique, affichage…) qui a fait défaut lors de la première édition.

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 12:02

l'impartial publié le 10/06/2010

 

 

Un festival aux « coul'Eure » de l'aquarelle 

 

 

aquarelleure_4.jpg

L'initiative était d'importance, presque aventureuse, mais elle en valait la peine. Pour Adagge, association gaillonnaise à l'origine de cette belle démarche culturelle, le but était de dépoussiérer les idées reçues et de redonner à l'aquarelle ses lettres de noblesse. Certainement, un pari réussi.

 

Le festival international Aquarell'Eure a fermé ses portes dimanche après-midi, après une semaine forte en animations, offrant au grand public une palette d'expressions, de thèmes et de techniques riches, hautes en couleurs et en qualité.

Dans le projet de Pascal Templier et Louis Aubert d'Adagge (Association pour la Diffusion des Arts Graphiques à Gaillon et ses Environs), la démarche devait briser les idées passéistes qui veulent que l'aquarelle soit une expression sans message véritable, coutumière ou s'adressant aux seuls amateurs éclairés. Tout au contraire, au même titre que les huiles, les eaux-fortes et autres techniques, l'aquarelle est une véritable expression artistique aux multiples visages où peuvent s'exprimer tous les sentiments humains, tous les styles et tous les thèmes. Preuve en est que les oeuvres présentes au festival étaient aussi variées que leurs auteurs eux-mêmes. L'amateur ou le simple curieux a pu naviguer de la traditionnelle marine, du paysage classique à des peintures plus marquées, pleines de caractère, parfois audacieuses, tels certains Nus ou des abstraits vifs, colorés, emprunts d'une grande énergie.

Si pour le visiteur lambda, l'approche pouvait paraître compliquée, pour les amateurs de peinture, fussent-ils expérimentés ou débutants, la palette était attrayante et large. Il était inutile de « s'y connaître », l'aquarelle ne requiert dans sa perception que l'émotion, les sensations, le plaisir de l'oeil et celui du coeur. Est-il besoin de savoir tout sur cette technique, « non », estiment Pascal Templier et Louis Aubert dont le propos était précisément de casser les a-priori.

En partant de ce principe, il y a un peu plus d'un an, avant la naissance de l'association Adagge, l'objectif était de faire bouger Gaillon, amener une dynamique au niveau de la commune, en incitant les commerçants, les associations culturelles locales, et, bien sûr, la ville à participer. « Avoir un rendez-vous d'exception avec le grand public, générer des rencontres, des échanges entre artistes et visiteurs, entre artistes ensemble, était aussi notre projet car les artistes sont des gens généreux, ouverts aux échanges » précise Pascal Templier.

 

Une douzaine de stages de différent niveaux, allant de la découverte au perfectionnement, s'est déroulée tout au long du festival. En finalité, plus de 200 personnes ont participé à ces stages en compagnie d'artistes français et étrangers.

Jean-François Contremoulin et Didier Brot, aquarellistes de métier parmi les quatorze auteurs invités, ont estimé l'initiative heureuse car elle a permis à un grand nombre d'artistes de se retrouver ou de se connaître, dans des conditions plus conviviales et moins stéréotypées. C'était l'occasion également de voir en direct comment le public percevait leurs oeuvres et de partager avec lui sur le vif les émotions que suscitent leurs peintures.

 

En clôture de la manifestation, les artistes, tous les membres de l'association et les bénévoles ont partagé le pot de la convivialité en compagnie des participants de la Journée de la Peinture au parc de la mairie. Louis Aubert a tenu à remercier chaleureusement tous ceux qui ont contribué, par leur dynamisme et leurs efforts, à la mise en place du festival et au succès de l'opération.

 aquarelleure_2.jpg

Pour les organisateurs, le premier bilan est plutôt satisfaisant, malgré les petits soucis techniques du début, communs à tous les lancements de grands projets. Si des détails dans l'organisation restent à peaufiner, la démarche dans son ensemble a porté ses fruits. Selon une première estimation, entre 1000 et 1500 visiteurs se seraient déplacés pour l'évènement.

La prochaine édition du festival Aquarell'Eure se tiendra aux mêmes dates en 2011, et à cette occasion, l'association Adagge fonde deux espoirs, le premier, une participation plus grande du public gaillonnais et des environs ; le second de voir le festival se dérouler au château de Gaillon. La participation d'autres partenaires - voire de mécènes - serait la bienvenue pour ce festival qui se veut non seulement artistique - et hors des entiers battus -, mais avant tout un moment de grand partage humain, émotionnel et convivial autour de l'aquarelle.

 

 

 

Et le public ?

Si certains gaillonnais ont rechigné à battre le pavé à la recherche des peintres dans les rues ou des lieux d'expositions, parfois un peu difficiles à trouver, d'autres visiteurs ont fait le voyage exprès pour l'évènement. Tel ce couple de belges descendus de La Louvière près de Charleroi, amateur d'aquarelles, qui a découvert avec plaisir bien des oeuvres exposées, assistant à une douzaine de démonstrations et admirant huit styles différents au cours de son escapade culturelle. Mais ce sont surtout les échanges conviviaux et spontanés avec les artistes qui ont marqué leur semaine en Normandie.

Les quinze commerçants participants également ont été ravis par leur partenariat, boulangers, coiffeur, agence immobilière, mercerie, bijouterie, etc., en passant par le cafetier du centre à qui cette opération a permis d'élargir quelques jours sa clientèle habituelle avec l'arrivée de peintres de tous horizons, de touristes en goguette et d'amateurs avertis, friands de conversations, croquis en tête et regards neufs ; un bon moment qui lui a sans doute rappelé le « Montmartre » de sa jeunesse.

 

 Caroline LaBRIE

site : http://www.exode13-21.fr

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 10:01

DSCN0127.jpg

Didier Brot expose du 1er au 29 Juin à la galerie  Styl’art cadre. 

Spontanéité et légèreté

 

Né à Clermont-ferrand en 1961, cet ingénieur et chef d’entreprise dans l’industrie pharmaceutique, malgré une vie  professionnelle intense, n’en délaisse par pour autant sa passion du dessin auquel il s’adonne dés sa plus tendre enfance. Il réalise sa première bande dessinée à l’age de 14 ans. Aujourd’hui, fermement décidé à modifier le courant de sa vie, il abandonne toutes activités industrielles pour se consacrer entièrement à la peinture. Il produit des œuvres inspirées de toutes les régions qu’il visite en France comme à l’étranger. Il découvre, il y a une vingtaine d’année, l’aquarelle qu’il pratiquait jusqu’alors de manière autodidacte. Depuis il se consacre totalement et professionnellement à ce mode d’expression. L’artiste confie : « Pour moi, une toile est tout à la fois, une émotion et une histoire. Je peins ce qui me touche. Si dans mes aquarelles, les personnages sont rares et peu développés, l’homme n’en est jamais absent. Des indices de son passage, de son départ ou de son arrivée imminente le prouvent ». Il met à profit sa passion en réalisant au cours de ses aventures, des carnets de voyages réalisés  sur le motif privilégiant ainsi la spontanéité, la légèreté et les sensations immédiates. On pourra découvrir ses toiles pleines de fraîcheur lors du festival « Aquarell’Eure de Gaillon ».

 Exposition du 2010. Mardi et samedi de 9h00 à 12h30 et de 14h30 à 19h00, mercredi, jeudi et vendredi de 14h30 à 19h00, dimanche de 9h00 à 12h30

A la galerie  Styl’art cadre de Gaillon   Tel. 02.32.53.92.76     

paris normandie du 28 mai 2010  

retrouvez les aquarelles de Didier BROT en ligne 

 

merci Didier de la part des organisateurs et des bénévoles pour ta générosité, ta disponibilité et de ton aide précieuse malgré ton agenda chargé dont je vous rapelle quelques dates:

 

Stages Aquarelle avec Didier BROT

 

2009 / 2010

 

 

WE                 Les 5 et 6 Décembre  à Beaumont (63)

WE                 Les 12 et 13 Décembre à Pouilly les Nonains (42) (Pays Roannais)

WE                 Les 30 et 31 Janvier  à Beaumont (63)

Semaine          Du 1er au 5 Mars à Mondeville dans le Gâtinais (91) (Région parisienne)

WE                 Les 13 et 14 Mars  à Beaumont (63)

Semaine          Du 12 au 16 Avril à Murol (63)

Semaine          Du 17 au 21 Mai à Labastide Virac (07)

Semaine          Du 1 au 3 Juin à Gaillon (27) dans le cadre du festival international Aquarell’Eure

WE                 Les 19 et 20 Juin  à Beaumont (63)

                        Ateliers de 15h à17h à Châtel Guyon (63) pendant une semaine en Juin à définir

WE                 En septembre dans le cadre du 9éme festival d’aquarelle de Pouilly les nonains (42)

WE                 Fin Septembre à Orléat à confirmer.

Semaine          Du 9 au 16 Octobre au Maroc Marrakech et Essaouira, « Carnet urbain »

Semaine          Du 16 au 23 Octobre au Maroc dans le Haut Atlas, « Carnet Nature »

 

 

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 18:39

 CCI04062010 00000 - Copie

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 18:31

plus que 2 jours pour découvrir le festival aquarell'eure et jusqu'au 29 juin pour admirer les oeuvres de Didier Brot

 

 

 

 

 CCI03062010_00000---Copie.jpg

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 12:18

Démocrate Region

 

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 12:09

Impartial-Region.jpg

 

l'événement aquarell'eure festival se précise la presse locale en fait échos dans ses pages

 

Impartial GAILLON

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 08:16

Un festival de couleurs

Publié le samedi 15 mai 2010 à 08H00 Paris Normandie

GAILLON. Pendant une semaine, expositions, stages, et démonstrations seront dédiés à l'aquarelle, un art souvent considéré à tort comme mineur.

Cliquez ici avec le bouton droit pour télécharger les images. Pour protéger la confidentialité, Outlook a empêché le téléchargement automatique de cette image à partir d'Internet. Pascal Templier et Louis Aubert veulent donner ses lettres de noblesse à l'aquarelle

Pascal Templier et Louis Aubert veulent donner ses lettres de noblesse à l'aquarelle

 

Le premier festival Aquarell'Eure se déroulera du 29 mai au 6 juin à Gaillon. Une manifestation mise en place par Adagge (Association pour la diffusion des arts graphiques à Gaillon et ses environs), exclusivement dédiée à l'aquarelle.
« L'association est née de ma rencontre avec Pascal Templier, artisan encadreur de Gaillon, et de notre désir commun de promouvoir les artistes », explique Louis Aubert, aquarelliste amateur passionné et élu de la ville. De leurs échanges, il est vite ressorti qu'en matière d'aquarelle, la moitié sud de la France était privilégiée. « Pourquoi ne pas faire la même chose à Gaillon ? » Depuis un an, les organisateurs se sont dépensés sans compter, à la recherche des artistes, des bénévoles, des aides de tous ordres. A tel point qu'une sélection des exposants s'est imposée tant chez les internationaux que les régionaux.
Ce festival a pour but de promouvoir l'aquarelle, un art souvent considéré comme mineur, d'encourager sa pratique, de mieux connaître les artistes qui l'apprivoisent, au plus haut niveau.

Une technique qui a les mêmes exigences que les autres
Il ne s'agit pas d'opposer l'huile ou l'acrylique à l'aquarelle mais de comprendre pourquoi cette dernière connaît un renouveau depuis quelques années, en Europe et en France.
Une exécution à l'aquarelle répond aux exigences de composition, de valeurs, de couleurs, tout comme les autres techniques. De nombreux artistes et pas des moindres (Monet, Turner…) s'y adonnaient. Mais, la qualité des pigments et des supports ne permettait pas la conservation des œuvres, faisant de l'aquarelle un art éphémère. Les nouveaux papiers et pigments permettent dorénavant une conservation équivalente aux huiles. L'aquarelle laisse la part belle à la création et de nombreux artistes se passionnent maintenant pour ce médium exigeant.
Maintenant, les aquarellistes ont l'occasion de présenter leurs travaux à travers le monde. Cette année, par exemple, aura lieu la biennale de Shangaï. Cette exposition regroupera tout le gotha des artistes mondiaux.
En Europe, c'est la Belgique qui est devenue la nation en pointe tant au niveau des expositions, (de nombreux salons de très haute qualité ont lieu chaque année Anvers, Libramont, Namur…) que de l'enseignement de l'aquarelle. La France n'est pas en reste. Au nombre des manifestations renommées, il faut citer la biennale de Brioude ou encore Saint-Yrieix-la-Perche, Saint-Laurent-sur-Gorre, Rochemaure, Aiguillon…
Le festival Aquarell'Eure de Gaillon est un événement unique dans la région. Il accueillera des aquarellistes venant de la France entière, de Belgique, de Suisse et du Grand-Duché du Luxembourg. Pour conclure cet événement, le 6 juin, jour de la Fête de la peinture, tous les artistes seront présents dans les rues de Gaillon.
 Festival Aquarell'Eure, du 29 mai au 6 juin.

 

Jean Jacques Salès
Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 11:42

Remerciements à Arianne Charton des idées de Marianne de nous avoir contacté pour annoncer le festival international d'aquarelle "aquarell'eure festival" de Gaillon dans les colonnes agenda du magasine. Tous les artsites aquarellistes ne sont pas cités, vous pouvez les retrouver sur la pages "artistes" du site. Ne manquez pas les aquarelles d'Arnaud de Beausse exposition à la galerie Styl'art cadre jusqu'au 30 mai, puis l'exposition de Didier Brot du 1er juin au 29 juin 2010

 

idee-de-marianne-agenda2-mai-2010.jpg

Repost 0
Published by stylartcadre - dans presse
commenter cet article

Présentation

  • : Festival international Aquarelle 2014 Gaillon 27, Salon international aquarelle en Normandie exposition aquarelle, stage aquarelle, démonstration aquarelle Edition 2014 du 28 juin au 6 juillet 2014
  • Festival international Aquarelle 2014 Gaillon 27, Salon international aquarelle en Normandie exposition aquarelle, stage aquarelle, démonstration aquarelle Edition 2014 du 28  juin au 6 juillet 2014
  • : Festival d'aquarelle en Normandie 27 Gaillon du 28 juin au 6 juillet 2014. exposition aquarelle, stages d'aquarelle , démonstrations d'aquarelle
  • Contact

Festival aquarell'eure Gaillon 2014

Festival d'aquarelle de Gaillon en Normandie aquarell'eure 2014

exposition 35 artistes, demonstration , stages d'aquarelle

Recherche

Archives